Accueil Contact English

 


Affiches d’entrepreneurs modèles des Premières Nations

 

Dans le cadre du Projet de sensibilisation à l'entrepreneuriat, la CDEPNQL a choisi quatre entrepreneurs comme modèles afin d'inspirer et d'encourager les jeunes autochtones à l'entrepreneuriat. Inspirez-vous de leur succès!

 

Kateri est une entrepreneure innue de Uashat mak Mani-Utenam. Elle offre des soins de massothérapie depuis 2001 et a démarré sa propre entreprise en 2012 afin de mieux concilier travail et famille après la naissance de son fils. Dévouée au bien-être de ses clients, elle est fière d’offrir des soins de qualité égale sinon supérieure à tous les autres salons de la région. Kateri n’a pas peur de travailler fort pour atteindre ses objectifs et réaliser ses rêves. Parallèlement à ses activités entrepreneuriales, elle poursuit des études universitaires à l’Université du Québec à Chicoutimi. Bientôt, elle sera bachelière en administration des affaires, un autre de ses rêves.

   

Jean-Mathieu a démarré JME Électrique en 2009 à Wendake. Ce maître électricien passionné par son métier a suivi plusieurs formations pour bien maîtriser son domaine et ne cesse de se perfectionner afin d’offrir un service de la plus haute qualité. Jean-Mathieu est un leader naturel qui accorde une énorme importance au professionnalisme. JME Électrique compte actuellement une équipe de 5 à 7 employés, dont plusieurs proviennent de la communauté Huronne-Wendate.

   

Marie-Cécile est une jeune entrepreneure algonquine qui vit à Kitigan Zibi. Elle est propriétaire de Wawatay Catering, un service de traiteur offrant des mets algonquins. Mère de deux enfants, Ryder (16 ans) et Quill (11 ans), elle veut montrer aux jeunes femmes autochtones que même si ce n’est pas facile de démarrer et gérer sa propre entreprise tout en conciliant vie de famille et travail, non seulement c’est possible, mais ça en vaut grandement la peine! Engagée, elle participe à plusieurs initiatives pour promouvoir les valeurs entrepreneuriales et transmettre son goût de réussir, en particulier aux jeunes autochtones qui vivent des difficultés. D’ailleurs, elle est fière que son entreprise lui permette d’offrir un emploi à plusieurs jeunes de sa communauté. Des articles lui ont été consacrés dans plusieurs magazines et elle a même été choisie pour une campagne publicitaire par la Fondation Michaëlle Jean.

   

À seulement 22 ans, Silas Neeposh est un jeune Cri dynamique qui impressionne par son parcours et sa détermination. Entrepreneur dans l’âme, il a créé son entreprise, Mista Hot-Dog, à Mistissini, alors qu’il n’avait que 16 ans. En plus de s’occuper de la gestion de son entreprise, Silas est un joueur de hockey - ce qui l’amène à voyager partout dans la province. Il est l’exemple parfait pour prouver qu’il n’y a pas d’âge pour se lancer en affaires et avoir du succès… il est une inspiration pour tous les jeunes qui songent à faire le premier pas pour démarrer leur entreprise! 

 

La CDEPNQL aimerait remercier les entrepreneurs qui ont accepté de participer à ce projet.

 

Retour vers le haut